IMPORTANTS DÉGÂTS SUR LES ROUTES DE LA COMMUNE

Publié le 18 novembre 2019

Les chutes de neige ont provoqué de très nombreux dégâts.
Les branches des arbres qui se sont cassées sous le poids de la neige sont tombées sur les routes, bloquant toute circulation dans beaucoup d'endroits.

Il s’agit là d’un phénomène neigeux qui intervient très tôt dans la saison. Les quantités importantes de neige, son aspect collant et lourd couplé au fait que les arbres disposent toujours de feuilles en cette période de l’année ont pu conduire à de tels dégâts.

Les employés des services techniques et les élus étaient mobilisés toute la nuit de jeudi à vendredi et toute la journée du vendredi 15 et samedi 16 novembre pour dégager les routes et permettre aux habitants de rentrer chez eux ; mais également de rendre accessible aux services d’ENEDIS tous les secteurs où ils avaient à intervenir.

Les élus sont restés en permanence en relation téléphonique avec ENEDIS pour s'informer et relayer les informations à la population.

Un travail difficile pour ENEDIS puisqu'il a fallu élaguer à la tronçonneuse toutes les branches couchées ou qui menaçaient de tomber au risque de provoquer des accidents graves, pour rétablir en premier lieu les lignes à haute tension, puis les lignes basse tension.

Il faut également remercier les particuliers riverains et les élus qui ont apporté leur aide pour ces opérations de nettoyage contribuant avec leurs propres moyens à l'élagage des arbres et au déblaiement des routes encombrées par les branches.

En fin de journée, la majorité des routes étaient rendues à la circulation, mais il reste encore beaucoup de travail pour remettre en état le réseau routier.


Les obligations des propriétaires en matière d'élagage des plantations empiétant sur le domaine public :

Les riverains doivent obligatoirement élaguer les arbres, arbustes ou haies en bordure des voies publiques ou privées, de manière à ce qu'ils ne gênent pas la circulation. Les branches ne doivent pas toucher les lignes aériennes du réseau électrique, télécommuication ou encore l'éclairage public.

Les distances à respecter sont les suivantes, que ce soit vis-à-vis des voiries ou des parcelles voisines :

  • pour les plantations de plus de 2 mètres : distance d'au moins 2 mètres de la limite séparative.
  • pour les plantations de moins de 2 mètres : distance fixée à 0,50 mètre de la limite séparative.

Tout propriétaire doit couper les branches qui dépassent la limite séparative et avancent sur le terrain voisin.


Quelques photos des dégâts et des opérations de nettoyage :

Chemin de Malavent :

Chemin de Bouët :

Chemin de Montlambert :

Chemin de la Chapelle :