Chenille processionnaire du pin

Publié le 27 avril 2018

La chenille processionnaire du pin est très présente en cette saison sur la commune de Ruy-Montceau.
Elle est notoirement connue pour les risques sanitaires qu’elle cause tant aux humains qu'aux animaux domestiques.
Elle parasite les conifères.

Vous êtes peut être propriétaire ou locataire d’un terrain sur lequel sont plantés des arbres résineux infestés (présence de gros cocons blancs sur les branches) par les larves d’un papillon nocturne, la processionnaire du Pin (Thaumetopoea pityocampa).
 
Même si aujourd’hui il n’existe pas de réglementation nationale particulière concernant cet insecte, les désagréments causés par les poils urticants des chenilles sont un réel problème de santé publique.
 
En effet, outre le risque de mort de l’arbre infesté à long terme, un contact avec les poils des chenilles (contact direct ou indirect par transport par le vent) peut entrainer chez l’homme plusieurs symptômes (rougeurs avec fortes démangeaisons, conjonctivites, difficultés respiratoires, douleurs abdominales, vomissements, choc anaphylactique etc….).
Pour les animaux domestiques (chiens, chats, chevaux, …) qui viendraient à lécher des poils urticants, on peut avoir jusqu’à une nécrose de la langue avec obligation d’ablation.
 
C’est pourquoi il est important et nécessaire d’intervenir afin de lutter contre ce danger pour la santé publique.
 
Plusieurs actions sont possibles comme la lutte mécanique (coupe et brûlage des branches et nids contaminés), les traitements spécifiques, le piégeage des chenilles par piège sur tronc et piégeage par phéromones des papillons, lutte biologique, …
 
Pour toute intervention, il faut veiller à bien se protéger (combinaison, masque, gants et lunettes) ou faire appel à un professionnel spécialisé dans ce type d’intervention.